Les croyances négatives sur le dos sont nombreuses et sont sans cesse véhiculées autour de nous par les médias, les croyances populaires, et même certains professionnels de santé.

De manière générale, les gens pensent que le dos est fragile, facile à blesser et exige d’avoir des muscles forts, une bonne posture et des techniques de portage bien spécifiques pour éviter de se blesser. 

Mais qu’en est-il réellement ?

changer les croyances sur le mal de dos

Des chiffres qui parlent

Une étude menée chez 1000 individus a montré que [1] : 

  • 99% pensent qu’une bonne posture est importante
  • 95% pensent qu’ils pourraient se blesser au dos s’ils ne faisaient pas attention
  • 94% pensent que porter sans plier les genoux est dangereux pour leur dos
  • 89% pensent que leur dos est facile à blesser donc fragile
  • 64% pensent qu’un pincement pourrait être le premier signe d’une blessure grave
  • 60% pensent que le risque lié à l’exercice dépasse le bénéfice
  • 59% pensent devoir éviter toute douleur lors de futures activités
  • 35% pensent que rester au lit est le principal traitement

 

Ces chiffres sont très parlants et font le constat actuel concernant les croyances populaires vis à vis des douleurs de dos et de leurs prise en charge. Le problème est que ces croyances sont des facteurs importants dans le développement des douleurs et troubles musculo squelettiques du dos. Elles entretiennent des comportements d’évitement, de peur du mouvement ce qui favorise le cercle vicieux de la douleur. 

J’ai mal, donc j’ai peur de bouger, donc je bouge moins et j’ai encore plus mal.

Arrêtons les fausses croyances

La bonne posture: ça existe ?

  • Il n’existe pas de bonne posture! L’important lorsque vous êtes dans une position c’est d’en changer régulièrement [2, 3] (Pour aller plus loin)

Le dos : fragile?

  • Non, votre dos n’est pas plus fragile que vos genoux! INe vous rajoutez pas de préoccupations inutiles

Se pencher en avant pour ramasser son sac de course : dangereux?

  • Porter une charge sans plier vos genoux n’est pas dangereux tant que votre dos est préparé à le faire. Bien sûr il n’est pas question de porter une charge de 50kg sans y être préparé mais cela est valable aussi si on plie ses genoux!

J’ai un pincement sur ma dernière IRM: c’est grave docteur?

  • Une étude réalisée sur 3000 personnes montre que 34% des sujets sans douleur au dos présentent une dégénérescence discale [4]. Cela prouve bien que lésion n’est pas synonyme de gravité 

Bénéfice/risque de l’exercice: une balance négative?

  • Est-il encore indispensable de rappeler les bénéfices de l’activité physique sur le corps? L’exercice est le traitement de choix pour la plupart des pathologies musculo squelettiques. [5] Le médicament c’est le mouvement!

Faut-il à tout prix éviter la douleur lors de mes futurs activités?

  • Prenez l’exemple de la reprise du sport après une longue période d’arrêt, en général le lendemain vous ressentez quelques courbatures. Est ce la raison pour laquelle vous allez décider d’arrêter complètement le sport? (Pour aller plus loin)

Rester au lit est-il le meilleur traitement?

Le repos peut être bénéfique quelques heures voire quelques jours mais il n’est pas votre traitement. Le repos repose mais ne guérit pas!

Croyances mal de dos

Par Marie Cervera

Axomove

Vous souhaitez vous engager au service de l’expérience collaborateur ?