Télétravail, un changement de modalité ou un changement de société ?

La crise actuelle a mis le télétravail sous le feu des projecteurs. Il ne s’agit pourtant pas d’une innovation, puisque dès 2005, un Accord National Interprofessionnel posait des règles pour permettre aux entreprises de mettre en place des accords. Seule une minorité de salariés étaient concernés.

Avec l’explosion du nombre de salariés qui travaillent de chez eux, le confinement nous a obligés collectivement à penser, ou repenser cette modalité de travail. Un nouvel Accord National Interprofessionnel vient d’être conclu. Il fait suite à la déclaration de la Ministre du travail : « tous les postes qui peuvent être télétravaillés doivent l’être. » Il fallait négocier un accord avant de se voir imposer des conditions. C’est chose faite depuis le 23 novembre.

Que dit cet accord ?

Il pose les grandes règles, sans rien rendre obligatoire. C’est un texte qui s’impose à toutes les entreprises qui adhèrent à l’un des syndicats employeurs signataires. Le pouvoir de négociation reste au niveau de l’entreprise ou de la branche. C’est toujours une logique de discussions locales ou professionnelles qui demeure. Elle est la marque d’un dialogue à la française et a fait ses preuves sur bien d’autres sujets.

Quelles sont ces grandes règles ?

● Il faut penser à l’articulation entre présentiel et télétravail, et le contractualiser. Le 100 % télétravail n’est donc pas encouragé à ce stade

● Il est indispensable de préserver le lien social, en physique ou en virtuel, pour que l’entreprise garde son rôle social qui est de permettre à ses salariés d’appartenir à un corps social. C’est un élément important de la représentation de chacun dans la société.

● Le télétravail peut se mettre en place suite à un accord collectif ou à une charte élaborée par l’employeur et soumise à avis du Comité Social et Économique s’il y en a un dans l’entreprise.

● L’accord doit prévoir les conditions de passage en télétravail, les modalités d’acceptation par le salarié, les modalités de contrôle du temps et les plages horaires.

● Les entreprises doivent être particulièrement vigilantes à l’application pour les personnes en situation de handicap.

 

L’accord rappelle également la responsabilité de l’entreprise en terme :

● De protection des données et respect de la vie privée de chacun

● D’attention au droit à la déconnexion

● De contribution à la qualité de vie de ses salariés.

 

Et le télétravail peut être imposé dans des circonstances exceptionnelles, comme une pandémie.

Voilà pour le texte. Ce qui est important c’est ce qui n’est pas dit, ou en tout cas pas directement. C’est le changement que cela va progressivement induire dans les entreprises.

 

Le changement en entreprise :

Le droit du travail français est fondé historiquement sur le lien de subordination. Le management français est plus souvent un management d’exécution qu’un management par objectif. Ce point doit faire l’objet d’une transformation majeure. Il impose aux managers de proximité de piloter leurs équipes par objectifs. Et pour piloter par objectifs, il faut une vision partagée pour le sens, et une planification à 6 mois au moins qui s’inscrit dans cette vision, pour la cohérence.

Ainsi, les salariés inscrivent leur activité dans

Les outils :

Les outils digitaux deviennent un « must have » et leur usage est encouragé. C’est une évolution culturelle pour beaucoup d’entreprises qu’il faudra accompagner.

Et le changement le plus fondamental, c’est que cela implique un lien de confiance et non plus de subordination. Car la production d’un salarié en télétravail doit s’inscrire dans une autonomie, contrôlée sans doute, mais autonomie surtout.

Et pour beaucoup d’entreprises, qui, il y a encore 1 an, négociaient des accords de télétravail où le mercredi ne pouvait pas être télétravaillé pour éviter les abus des mamans à la maison, c’est un grand changement.

À tout cela vient s’ajouter l’inévitable mélange entre vie privée et vie professionnelle. De nombreux témoignages illustrent un stress augmenté, particulièrement pour les femmes qui exercent tout à coup leur métier sur le lieu de leur charge mentale.

C’est là que l’offre de Lily facilite la vie prend tout son sens, pour aider à gérer au quotidien et mieux concilier. Mais c’est une autre histoire…

Les outils digitaux deviennent un « must have » et leur usage est encouragé. C’est une évolution culturelle pour beaucoup d’entreprises qu’il faudra accompagner.

Et le changement le plus fondamental, c’est que cela implique un lien de confiance et non plus de subordination. Car la production d’un salarié en télétravail doit s’inscrire dans une autonomie, contrôlée sans doute, mais autonomie surtout.

Et pour beaucoup d’entreprises, qui, il y a encore 1 an, négociaient des accords de télétravail où le mercredi ne pouvait pas être télétravaillé pour éviter les abus des mamans à la maison, c’est un grand changement.

À tout cela vient s’ajouter l’inévitable mélange entre vie privée et vie professionnelle. De nombreux témoignages illustrent un stress augmenté, particulièrement pour les femmes qui exercent tout à coup leur métier sur le lieu de leur charge mentale.

C’est là que l’offre de Lily facilite la vie prend tout son sens, pour aider à gérer au quotidien et mieux concilier. Mais c’est une autre histoire…

Zoom sur Lily Facilite la vie :

 

Mission : Lily Facilite la Vie est la plateforme d’accompagnement du quotidien au service des entreprises. Grâce à des contenus et des services sur les grands sujets de préoccupation des salariés, Lily accompagne les entreprises dans la dimension conciliation vie privée et vie professionnelle.

 

Problématiques adressées de Lily Facilite la vie :

 

Le salarié se sent seul dans la gestion des problèmes du quotidien, et ce, même si de nos jours, la société est ultra connectée. Plus d’un tiers des Français rencontrent des difficultés à concilier leur vie professionnelle et leur vie personnelle et 61 % des Français s’absentent du travail pour motif personnel.

 

Les solutions de Lily Facilite la vie :

 

La solution Lily propose aux salariés 3 niveaux de réponse déclinés pour chaque univers : des contenus riches, variés et rédigés par des experts, une boutique de services exclusifs et un forum afin d’échanger avec la communauté Lily. En proposant ces 3 niveaux de réponse, cette plateforme s’adapte aux besoins et attentes spécifiques de chaque salarié.

 
 

Découvrez Lily Facilite la vie :https://lilyfacilitelavie.info/

Co écrit par Lily Facilite la vie

Vous voulez devenir membre ? Rejoignez-nous

Vous voulez nous aider ? Devenez bénévole